Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/10/2012

Ma Chinerie


Le someca 640        


contrairement à ce que son nom indique, cet engin n'est pas de tout repos et demande même une présence attentive à sa conduite. C'est un sujet qui en a sous la pédale et ne rechigne pas à être à un bon grimpeur, surtout s'il est gonflé à l'eau.


Il convient donc d'être prudent, sous peine qu'il se prenne pour un cheval de toréador. Il ne faut pas oublier dans l'histoire de sa naissance, que l'engin est de la race du cheval cabré.  A part sa direction lourde, la bête est relativement maniable et autorise sans mise en danger excessive, des facéties de conduite.


Il a comme les autres, ses petites faiblesses. Il faut par exemple avec lui, se méfier en vieillissant de l'emballement de son coeur susceptible d'être provoqué par une sur-alimentation.


Il est cependant capable d'en surprendre plus d'un en redémarrant presqu'au 1/4 de tour, 40 ans + tard ...


SOMECA

soméca 640

Pour ceux que ça intéresse, il y a  someca-le-net-club

 

 

14:48 Publié dans Détente, Web | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.